2017 . 7 unique pieces .  pen ink on photograph
1: 50x180cm . 4: 60x90cm . 1: 50x50cm . 1: 40x60cm

 

EN

102 km of ink, about 150 hours of covering

Tackling the question of presence through absence, in this project, 7 images from my previous series are covered with kilometers of ink, like an abstract writing, a meticulous line, cold, systematic, relentless and obsessive.

Time plays an important role in this research on memory. Against all odds, over a long period of time, the ink fades slowly away, revealing a little more of the buried image. Like a rebellion of the image against the ink, or like the development of an image in the darkroom, the dialogue between image and ink continues beyond my intervention.

 

FR

102 km d’encre, environ 150 heures de recouvrement

M’intéressant à la question de la présence par l’absence, dans ce projet 7 images de mes corpus précédents sont recouvertes de kilomètres d’encre, d’une écriture abstraite, telle une biffure minutieuse, froide, systématique, acharnée et obsessionnelle.

Dans ce rapport à la mémoire, le temps joue un rôle important. Contre toute attente, l’œuvre s’avère être évolutive. Le tissage d’encre s’estompe chaque jour un peu plus, laissant remonter à la surface l’image enfouie. Comme une rébellion de l’image contre l’encre, ou bien comme le développement d’une image à la chambre noire, le dialogue entre l’image et l’encre continue au-delà de mon intervention.

once upon a time 5